Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Erquy Plurien Environnement - EPE

Parc éolien de Saint-Brieuc

Parc éolien de Saint-Brieuc

Les 62 éoliennes géantes commandées à Siemens, le projet avance

La société Ailes Marines annonce avoir signé un gros contrat avec Siemens Gamesa pour la fourniture des 62 éoliennes qui doivent voir le jour dans la baie de Saint-Brieuc. Ce contrat marque la décision finale d’investissement pour le projet éolien offshore breton. Selon la presse espagnole, la fourniture des éoliennes, qui seront construites au Havre, est estimée à 950 millions d’euros.

C’est une étape importante que franchit le projet de parc éolien en baie de Saint-Brieuc. La société Ailes Marines annonce ce vendredi avoir signé son contrat avec Siemens pour la fourniture des 62 éoliennes géantes. Selon la presse espagnole, le montant s’élève à 950 millions d’euros. Une information qu’Ailes Marines et Siemens ne souhaitent toutefois pas confirmer. Ce contrat prévoit la construction des pales, des nacelles et des génératrices dans la future usine Siemens au Havre (Seine-Maritime), où 750 emplois sont annoncés.

 

Décision finale d’investissement

Il s’agit du plus gros poste de dépenses pour le projet éolien. « Il marque la décision finale d’investissement de ce projet de 2,4 milliards d’euros », annonce Ailes Marines. Le projet de parc éolien entre donc officiellement dans une nouvelle phase, celle du lancement de la partie industrielle, alors que certains recours des opposants devant le Conseil d’État et la Cour de Justice de l’Union européenne ne sont pas encore purgés.

 

Ailes Marines confirme aussi son calendrier : démarrage de la construction du parc éolien en 2021, entrée en service en 2023. « Comme annoncé en septembre 2019, certains composants des fondations des éoliennes seront assemblés sur un site dédié de 11 hectares sur le polder du port de Brest. Le quai pour charges lourdes de Brest, ainsi que potentiellement d’autres ports français, seront utilisés pour la construction, la logistique et le transport de composants jusqu’au parc éolien », indique l’entreprise, dont l’actionnaire unique est Iberdrola.

 

« Nous tenons nos promesses »

« Au sortir de la crise actuelle, les énergies renouvelables seront indispensables à la reprise économique en Europe. En prenant notre décision finale d’investissement de 2,4 milliards d’euros dans ce parc éolien en mer et en concluant le plus important contrat du projet, nous démontrons que chez Iberdrola nous tenons nos promesses de poursuivre nos plans d’investissement records, afin de soutenir notre chaîne d’approvisionnement et créer des milliers d’emplois durables », se félicite Jonathan Cole, Directeur Général Offshore d’Iberdrola.

 

 

Pour Siemens, « le fait que le projet de la baie de Saint-Brieuc ait passé la première commande ferme d’éoliennes offshore en France est un moment historique et témoigne de notre engagement à développer le marché et à favoriser l’internationalisation de l’énergie éolienne offshore », indique Andreas Nauen, PDG de la division Offshore de Siemens Gamesa.

Ailes Marines avait annoncé, ces derniers mois, la signature des contrats pour la fourniture des câbles, des fondations et des différents éléments de ce parc éolien en mer géant « qui produira suffisamment d’énergie renouvelable pour satisfaire les besoins de près de 835 000 consommateurs »

Source : Ouest France Régions 29/05/2020

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article