Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Erquy Plurien Environnement - EPE

Samedi 23 mai 2020, 9 heures

Nouvelle manifestation contre le début des travaux pour les éoliennes

En pleine association avec les autres organisations 

samedi 23 mai 2020 dès 9 heures, plage du centre à Erquy

 

La fin de la semaine s’annonce tout aussi mouvementée au pied du cap d’Erquy. Dans une vidéo postée, samedi soir, sur la toile, Julien Tréhorel, patron pêcheur réginéen et président de l’Association de défense de l’environnement et de promotion de la pêche artisanale dans le golfe normand breton (ADDEPA-GNB), lance un appel à « une manifestation générale pacifique » en portant des masques, samedi 23 mai, dès 9 h, sur la plage du Centre « le temps d’une marée ». Et d’avertir : « Un échouage massif et exceptionnel de nos bateaux sera organisé sur la plage. 

Parc éolien en baie de Saint-Brieuc. Une semaine de contestations s’ouvre… en mer et sur le sable

Vendredi 15 mai, le Geo Ocean IV, navire missionné pour sonder le fond marin de la baie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), est arrivé sous bonne escorte. Ce lundi 18 mai marque le début des études sur la plage de Caroual, à Erquy. La contestation s’organise de tous bords.

Il est arrivé sous bonne escorte, vendredi 15 mai, dans la baie de Saint-Brieuc. Le Geo Ocean IV, navire d’un sous-traitant hollandais missionné par RTE pour sonder le fond marin de la baie, naviguait dans le sillage d’un bateau militaire de la Marine nationale. C’est l’heure des études préparatoire en mer et sur terre pour le raccordement du réseau électrique du parc éolien offshore.

Ce lundi 18 mai sonne aussi le lancement des études au niveau de la plage de Caroual, à Erquy, en vue de l’enfouissement de deux câbles de 225 000 V, qui relieront les éoliennes au réseau électrique terrestre.

 

Les pêcheurs ne se laisseront pas faire

Les semaines passées, et particulièrement ces derniers jours, les opposants au projet font entendre leur colère. La question des câbles est aussi sensible politiquement dans la station de grès rose, où le sujet était au cœur des élections municipales (un second tour sera nécessaire). Ce début de semaine s’annonce très tendu sur le pourtour de la baie. Les pêcheurs costarmoricains, dénonçant un manque de concertation avec les opérateurs, ont prévenu : ils ne se laisseront pas faire.

 

 

Une mobilisation sur tous les fronts

« Nous allons agir sur mer et sur terre, pacifiquement. Mais nous ne laisserons pas ce bateau travailler tant qu’on n’aura pas été entendus », assénait, vendredi dans nos colonnes, Alain Coudray, président du comité des pêches des Côtes-d’Armor. Il faut s’attendre à une mobilisation sur tous les fronts dès ce lundi matin, à commencer aux abords du navire… Plusieurs actions s’organisent en coulisses d’ouest en est. Du côté d’Erquy, les associations environnementales, à l’instar de Gardez les caps, appellent à participer à un rendez-vous citoyen sur la plage de Caroual, sur les coups de 9 h 30, 10 h.

 

 

 

Une manifestation générale à Erquy, samedi 23 mai

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article