Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Erquy Plurien Environnement - EPE

Etudes parc éolien

Parc éolien de Saint-Brieuc. Les études en mer, qui avaient indigné les pêcheurs, reprennent lundi

RTE annonce la reprise des études en mer le lundi 29 juin, sur le site du futur parc éolien en baie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Elles avaient provoqué la colère des pêcheurs et une manifestation le 18 mai dernier. RTE a proposé ce nouveau planning au comité des pêches. Sur la plage de Caroual, à Erquy, les travaux reprendront en septembre.

Etudes parc éolien

La présence du Geo Ocean IV au milieu de la baie de Saint-Brieuc avait fait bondir les marins-pêcheurs, le 18 mai dernier. Ils avaient organisé une manifestation impressionnante en encerclant le gros navire de 42 m pour montrer leur défiance. Le bâtiment sera de retour le lundi 29 juin sur le site du futur parc éolien en baie de Saint-Brieuc.

 

Planning concerté avec les pêcheurs

« Nous avions décidé d’interrompre les études après une réunion en préfecture, le 19 mai, sous l’égide du préfet, indique RTE. Nous nous sommes remis autour de la table avec le comité des pêches pour voir comment réaliser ces études et remettre en place un planning. » Il a donc été convenu d’une reprise des études géotechniques la semaine prochaine. L’objectif ? Affiner le tracé des futurs câbles de 220 000 V qui relieront les éoliennes en mer au réseau électrique terrestre. Mais aussi détecter de potentiels engins métalliques et explosifs qui pourraient rendre le chantier dangereux.

 

En tout, quatre bateaux vont naviguer dans la baie jusqu’à fin septembre pour le compte de RTE. Le Geo Ocean IV et le Geo Surveyor VIII (12,50 m), pour la partie côtière, jusqu’à fin juillet. Le Geo Ocean III (77,30 m) et le Roxane Z (34 m) prendront le relais d’août à fin septembre pour les premiers carottages, toujours dans l’optique de déterminer la nature du sol pour Affiner le tracé des câbles.

 

Pause estivale à Erquy

Les études menées sur la plage de Caroual, à Erquy (lieu prévu pour l’atterrage des câbles), ces derniers jours, ont entamé leur pause estivale. RTE s’était engagé à rendre la plage pour la saison touristique. Ces derniers jours, des opposants, emmenés par le pêcheur Julien Tréhorel, ont tenté d’empêcher la réalisation de ces études. Du matériel de RTE a été dégradé et de nombreux gendarmes ont été déployés sur le site. Les études sur la plage reprendront mi-septembre. Les travaux à terre, à Erquy, Saint-Alban et Hénansal, débuteront en septembre 2020.

Source : Ouest France régions, 25/06/2020

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article