Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Erquy Plurien Environnement - EPE

Réaction face à la presse

Réaction face à la presse

Réaction du Président de l'association Saint-Cast Nature Environnement à un article de presse où le président socialiste de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard a accusé le député costarmoricain Marc Le Fur (Les Républicains) « de dire n’importe quoi pour faire peur, pour diviser, pour essayer de grappiller quelques voix… »

----------------

Monsieur le président,

Président en exercice de l'association « Saint-Cast Nature Environnement », qui soutient les opposants au projet de parc éolien en Baie de Saint Brieuc, je suis très choqué par vos propos.

Loin de dire n'importe quoi, nous attendons des réponses sérieuses à des questions légitimes et pertinentes.

Nous semblons vivre dans un monde invraisemblable et sorti de notre pensée dans lequel la manipulation étouffe la liberté d'expression : un archipel du Goulag en Bretagne ? Certains de vos conseillers, dont l'un nous lit en copie, m'ont même assuré de promesses qu'ils n'ont jamais tenues...

Vous savez parfaitement qu'une instance est toujours en instruction devant le Conseil d'Etat. Le principe de précaution devrait vous conduire à modérer vos déclarations.

La Bretagne se mobilise, enfin, contre ce mauvais choix et c'est son droit même s'il contrarie des lobbies supranationaux habitués au Volapük. Vivent la Bretagne et les bretons !!!  Mon âge, plus élevé que le vôtre, m'autorise à rappeler qu'ils ont même fait plier De Gaulle. 

Je vous prie de croire, Monsieur le président, en l'assurance de ma considération distinguée.

Jean-Marc Tenneson
 

Article Ouest France
 

Parc éolien en baie de Saint-Brieuc. Le coup de gueule de Loïg Chesnais-Girard contre Marc Le Fur

À Brest (Finistère), vendredi 2 octobre 2020, le président socialiste de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, a accusé le député costarmoricain Marc Le Fur (Les Républicains) « de dire n’importe quoi pour faire peur, pour diviser, pour essayer de grappiller quelques voix… »

Le président socialiste de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, était à Brest (Finistère), vendredi 2 octobre 2020, pour découvrir les nouvelles infrastructures du polder Énergies marines renouvelables (EMR). Notamment, la tente-atelier des industriels espagnols de Navantia-Windar, où a commencé la fabrication des fondations d’une partie des 62 éoliennes du parc en mer de la baie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor).

Marc Le Fur dans le collimateur

Le président de la Région Bretagne y a prononcé un discours pour le moins punchy, qui visait, sans le nommer, le député (LR) costarmoricain Marc Le Fur, relais de la contestation contre le parc éolien : « Je vous en prie, mettez un terme à ce projet funeste », a déclaré le parlementaire deux jours plus tôt, mercredi 30 septembre, au Palais Bourbon.

Remonté, Loïg Chesnais-Girard a annoncé vouloir « tordre le cou à celles et ceux qui disent n’importe quoi, à la tribune de l’Assemblée nationale ou dans les médias, pour faire peur, pour diviser, pour essayer de faire des coups politiques et grappiller quelques voix. »

« Arrêtons la démagogie »

Évoquant « la création d’emplois et la qualité de vie dans nos territoires », Loïg Chesnais-Girard a haussé le ton : « Arrêtons la démagogie, arrêtons de dire n’importe quoi, car on se tire une balle dans le pied. Non pas à moi, non pas à l’homme politique que je suis, en fin de mandat. Mais on tire une balle dans le pied aux générations futures. J’ai besoin de dire cela fortement quand j’entends certains propos qui sont du mensonge, qui jouent sur la peur, sur la division, sur l’angoisse. »

Outre ce règlement de comptes politiques, annonciateur des prochaines élections régionales de 2021, le président de la Région Bretagne s’est aussi adressé aux industriels espagnols Navantia et Windar, pour leur souhaiter la bienvenue : « Vous êtes aujourd’hui des Bretons. Vous êtes ici chez vous. Nous sommes des partenaires européens. »

Source : Ouest France Bretagne - 5/10/2020

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article